Aller au contenu principal

Salon tous paysans : édition 1 ce week-end à Alençon

Exit Ferme en fête, place au Salon tous paysans, organisé samedi 13 et dimanche 14 novembre 2021, au parc Anova, à Alençon. Entre traditions et nouveautés, on fait le point sur les festivités.

Nicolas Tison - 61
Nicolas Tison annonce aussi les traditionnels baptêmes de poney et de tracteurs pour les enfants, un pôle bois et un pôle emploi formation pour « évoquer les problématiques de recrutement en agriculture ».
© DR

Nouveau nom, nouvelle date, nouveau format. Le Salon tous paysans remplace la traditionnelle Ferme en fête, programmée depuis une quinzaine d’années fin octobre. « Nous sommes tous concernés par l’agriculture », plaide Nicolas Tison, président de l’association organisatrice de l’événement qui, elle, a gardé l’ancien non. Jeudi 4 novembre, à J-10 de l’ouverture, il dévoile les grandes lignes.

La diversité des races locales

« Nous avons voulu nous concentrer sur la diversité agricole locale », poursuit-il. Au centre du salon - tout se déroule désormais dans les halls, pas de chapiteau extérieur - l’élevage. Quatre concours bovins sont programmés : départemental Charolais, régional Prim’Holstein, interdépartemental Blonde d’Aquitaine et viande. Ils sont accompagnés du challenge Normande avenir, de la présentation Rouges des près et de la finale départementale de jugement de bétail. « Nouveautés cette année, les concours des chèvres des fossés et de la poule de Merlerault », deux races locales, annonce Nicolas Tison. Et pour compléter le tableau de la ferme normande, seront présents des porcs de Bayeux et des moutons Cotentins, Avranchins et Roussins de la Hague.

À la table de produits normands

« Nous allons de la fourche à la fourchette », poursuit Nicolas Tison. Il détaille l’offre de restauration : une vingtaine de producteurs au marché du terroir, qui vendront des produits allant de l’huile locale à la bière, en passant par la viande et les orties. « Tous les repas sont 100% ornais. Souvent, on en compte entre 1 500 et 2 000 en deux jours, servis entre la Table du terroir et les burgers de la buvette normande ». Christophe Tabouret, boulanger à Briouze, président de l’Union des boulangers-pâtissiers de l’Orne et de la Confédération générale des alimentaires de détail de Normandie, confirme la présence de la profession qui proposera « pain, viennoiseries, chouquettes ». Pour déguster normand, compter aussi sur la présence d’Interbev et du Cniel.

Quand agriculture rime avec culture

Nicolas Tison annonce trois temps forts, qui sont aussi trois nouveautés : deux ciné-débats - diffusion de courts métrages suivie d’un échange entre professionnels - et la pièce des Agricomédiens samedi soir. Les organisateurs veulent offrir aux visiteurs un espace où parler des sujets agricoles qui interrogent. « Le premier ciné-débat, samedi matin, a pour thème : l’élevage, une chance ou un risque pour l’environnement ? À l’heure de la Cop 26 [qui met l’accent sur la réduction de la production de méthane], nous pensons que c’est une opportunité. » Nicolas Tison annonce quatre invités : Sylvie Brunel, géographe ; Sébastien Windsor, président de la Cran et des Chambres nationales ; Anne-Cécile Suzanne, éleveuse dans le Perche ; Nicolas Dumesnil, directeur de l’abattoir Socopa de Gacé. Le lendemain, la table ronde aborde l’arrivée des néo-ruraux. « On veut parler du bien vivre ensemble », abonde Nicolas Tison. Dimanche matin, cinq invités : Gaspard Koening, philosophe installé dans l’Orne ; Sylvie Brunel ; Anthony Savalé, maire d’une commune du Perche, arrivé de Paris il y a dix ans ; Jean-Louis Belloche, président de la Chambre d’agriculture de l’Orne ; Clément Dujardin, directeur de Square habitat. Animateur : Thierry Guillemot, rédacteur en chef de L’Agriculteur normand. « Pour inciter les gens à participer aux tables rondes, l’entrée est gratuite jusqu’à 10h. »

Pratique
Samedi 13 et dimanche 14 novembre 2021, parc des expositions Anova, à Alençon. Tarifs : entrée gratuite avant 10h ; 5€/adulte ; gratuit moins de 12 ans. Buvette et restauration sur place. Pass sanitaire obligatoire. www.salon-tous-paysans.fr
Ciné-débat : samedi et dimanche matins, de 10h à 12h. Théâtre : samedi 13 novembre, à 20h30, à l’auditorium, 15 rue Julien, à Alençon. Tarifs : 6€/adulte ; 3€/enfant jusqu’à 12 ans.
Réservation : 02 33 31 48 00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

VIDEO. Le bois d’élagage valorisé en plaquettes
Installé à Condé-en-Normandie (14), Tony Soisnard dédie une grande part de son activité à l’entretien des routes et des haies.…
Tuberculose bovine : un cas de la souche anglaise détecté en Suisse normande
La semaine dernière, un cas de tuberculose bovine a été détecté dans un élevage de Suisse normande. Le siège de l’exploitation…
Gènes diffusion, Littoral Normand
Littoral normand et Gènes diffusion s’associent lors de portes ouvertes
Les deux organismes ont fait de l’innovation cause commune, mardi 23 novembre 2021, à Carentan-les-Marais (50). Les structures…
MANIF JA 50 PREFECTURE
JA : manifestation devant les grilles de la préfecture
Après une rencontre avec les parlementaires aux côtés de la FDSEA de la Manche le 15 novembre 2021, les Jeunes agriculteurs de la…
normabat - Région
Abattage, découpe, transport : le bilan de la concertation Normabat en Normandie
Interbev, Arip et Cran (Chambre régionale d’agriculture de Normandie) ont rendu le 9 novembre 2021 à Pont-Audemer (27), en…
Camembert Le Bienheureux
Camembert : le Bienheureux s’invite sur les tables
Depuis 1924, veaux, vaches, moutons sont présents à la Ferme du Bienheureux, basée à La Rochelle-Normande, commune associée à…
Publicité