Aller au contenu principal

SIA 2024
[LA CONVENTION] Un pacte d'engagements pour la tourbière de Baupte ?

Alors que la fin de l'exploitation de la tourbière de Baupte arrive à grand pas, différents partenaires se sont regroupés au travers d'un pacte d'engagements pour réussir à la transformer en réserve naturelle, tout en prenant en compte les incidences pour l'agriculture.

La tourbière de Sèves, plus connue sous le nom de tourbière de Baupte arrêtera d'être exploitée fin décembre 2026, entraînant l'arrêt des pompages et la remontée progressive du niveau des eaux sur le site et par conséquent sur des terres agricoles. La tourbe était jusque-là extraite par le site bauptois de l'entreprise Florentaise dont le siège est basé en Loire-Atlantique. Avec cette tourbe, Florentaise produit des sacs de terreau.

Fin 2026, la date butoir 

La date de fin d'exploitation est ainsi connue. " C'est une date butoir ", souligne Jean Morin, président du Conseil départemental de la Manche, qui oblige " un travail collectif pour la concrétisation du projet de réserve naturelle ", et trouver des solutions notamment pour le monde agricole. 

Lire aussi : Le nouveau préfet Xavier Brunetière chausse les bottes dans la Manche

C'est ce qui a été entériné le 25 février 2024 au Salon international de l'agriculture où Benoit Fidelin, président du Parc des marais, Jean Morin, Ludovic Genet, directeur territorial de l'agence de l'eau, Emmanuel Hyest, président de la Safer Normandie, Pascal Férey, président de la Chambre d'agriculture de la Manche, sous l'œil attentif du préfet de la Manche, Xavier Brunetière, ont apposé leur signature sur un pacte d'engagements.

Un travail collectif engagé 

" En raison de l'arrêt des pompages, plusieurs choses vont se voir modifiées et impactées à commencer par les agriculteurs. Il faut pouvoir les accompagner pour qu'ils puissent continuer leur activité. C'est essentiel ", souligne Xavier Brunetière. Et notamment en raison d'une agriculture sous signe de qualité, riche d'AOP, et de présence de jeunes agriculteurs. 

Lire aussi : 3 200 animaux dans les marais communaux

Au travers de ce " travail collectif ", le représentant de l'État y voit l'opportunité d'obtenir des terres nouvelles. La main est donc donnée à la Safer pour " qu'elle puisse discuter très vite avec les agriculteurs pour pouvoir proposer des terres à ceux touchés par l'élévation du niveau d'eau ", poursuit-il. Ce qu'a confirmé Emmanuel Hyest, président de la Safer Normandie. Pour le représentant de l'État, " c'est certainement la principale tourbière de France. Elle est exceptionnelle. On va la préserver et on va avancer vers une protection forte, avec les agriculteurs, les chasseurs… ", précise-t-il.

Un caractère exceptionnel 

Benoit Fidelin, président du Parc des marais, voit en cette convention " un compromis entre toutes les personnes qui ont à cœur de faire vivre cet écrin ", où l'agriculture, l'écologie et l'économie trouvent un chemin commun. 

Lire aussi : Pas de vaches, pas de tourbières

Les objectifs du projet pour les prochaines années consistent à maintenir les usages actuels et notamment l'agriculture pour la conservation des milieux ouverts et le soutien à l'élevage, stopper les émissions de CO2 issues de la dégradation de la tourbe, contribuer au développement durable local, favoriser le stockage de carbone par la reprise des processus de formation de la tourbe, et préserver cet espace sur le long terme. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
La haie en session CAN : plein les bottes d'attendre
La CAN (Chambre d'agriculture Normandie) s'est réunie en session le 15 mars 2024. Le 15 mars, c'est aussi la date…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Entretien : pas de cours d'eau à la main dans la Manche
Point d'étape sur les conséquences de la tempête Ciaran, la pluviométrie abondante, la gestion des arbres, des branchages, des…
Publicité