Aller au contenu principal

Communication positive
Une nouvelle plateforme pour promouvoir les métiers agricoles

Avec Agri Normandie.fr, la Région Normandie et la profession entendent donner l'envie aux jeunes de s'orienter vers l'agriculture. La plateforme a été présentée aux partenaires et à la presse, lundi 11 décembre 2023.

Philippe Faucon, président de l'Anefa, et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région, ont présenté la nouvelle plateforme numérique dédiée à la promotion des formations et des métiers agricoles, lundi 11 décembre 2023.
© LM

La Région Normandie, l'Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture (Anefa) et la Commission Paritaire Régionale Emploi (CPRE) ont présenté, lundi 11 décembre 2023, la plateforme numérique Agri Normandie.

Le "trop" est l'ennemi du bien

Le secteur agricole fait face au challenge du renouvellement des générations, ce n'est plus une surprise. Mais face à ce constat s'ajoute un autre défi : celui du manque d'attractivité des métiers agricoles auprès des jeunes générations. C'est pourquoi, la Normandie a souhaité créer une plateforme qui regroupe de multiples informations sur les formations et les emplois agricoles

"On avait tous tendance à aller faire la promotion de chacune de nos filières et ça devenait complètement illisible. Le but avec ce site, c'est d'y aller avec une bannière commune et des outils adaptés", reconnaît Philippe Faucon, président de l'Anefa.

Lire aussi : Faire appel à l’Anefa pour recruter

Un catalogue riche en infos

Sur Agri Normandie.fr, on retrouve aussi bien des présentations complètes sur les secteurs d'activité qu'un quiz, des témoignages ou des liens vers les organismes de recrutement - plus de 2 000 annonces sont postées chaque année. "Il faut utiliser cette plateforme comme une base de données", résume Clotilde Eudier, Vice-Présidente de la Région Normandie, en charge de l'agriculture, de la pêche et de la forêt. 

En vidéo aussi

Une mini-série intitulée & a également été développée. On y suit Paula, jeune adolescente qui découvre les métiers agricoles. Affublée de bottes roses en caoutchouc, Paula a d'ores et déjà mis les pieds dans une serre pour découvrir le métier de cheffe de cultures légumières, mais aussi dans un haras pour être agente d'élevage et équin, et enfin dans un verger pour s'essayer au post de cheffe de culture arboricole. 

Le rendez-vous a lieu tous les jeudis. Au total, trois saisons de six épisodes chacune ont été tournées. Une mini-série qui trouvera son écho auprès des collégiens et lycéens, cibles principales de l'opération ?

Lire aussi : Emplois agricoles : comment lever les freins à l’embauche ?

"Pas qu'un emploi, des centaines"

"On a besoin de promouvoir nos métiers, d'expliquer qu'être agriculteur, ce n'est pas qu'un emploi, mais des centaines. Il faut aller chercher nos jeunes", poursuit Clotilde Eudier. C'est dans cette diversité qu'on "suscitera des vocations", confie l'élue qui admet, qu'à ce jour, toutes les formations agricoles des lycées normands sont remplies. La Région Normandie et seize partenaires œuvrent sur le volet de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences via notamment le Contrat d'objectifs GPEC 2023-2025. A ce titre, la Région a financé 1,5 million d'euros.

Lire aussi : Julien Vauquelin, 250e salarié du groupement d’employeurs du Calvados

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité