Aller au contenu principal

Dossier méthanisation en Normandie
En Normandie, on vise les 400 unités de méthanisation d'ici 2030

Depuis 2018, le déploiement de la méthanisation à la ferme s’accélère en Normandie : les agriculteurs continuent de déposer des projets, seuls ou en groupe. Un dynamisme dû au rapprochement des exploitations avec les réseaux de distribution d’énergie et à l’essor du biogaz.

LEXIQUE
COGENERATION : production simultanée de chaleur et d’énergie mécanique, cette dernière étant convertie en électricité.
INJECTION : le biogaz épuré est injecté dans les réseaux de gaz, distribution ou transport.
MAILLAGE : Raccordement de deux poches de consommation pour augmenter la capacité du réseau.
REBOURS : La technique permet le transport du gaz en surplus vers un lieu de consommation plus éloigné.

Au sommaire de ce dossier

Le développement des unités de méthanisation s’accélère
Depuis 2010, la méthanisation s’est développée en Normandie.
Méthascope, l'outil pour se faire son avis
France Nature Environnement travaille depuis 2014 avec le soutien de l’Ademe et de GRDF à la conception d’un outil multicritères d’aide au positionnem
6 millions d’euros pour chauffer 1 000 foyers
Le développement de la méthanisation en Normandie se poursuit.
A Caen, 200 bus au biogaz d’ici 2029
Les 200 bus gérés par Keolis à Caen-la-Mer seront convertis au bioGNV d’ici 2019.
La microméthanisation, un projet accessible aux multiples avantages
Valoriser les effluents d’élevage, diminuer les odeurs lors des épandages, diversifier les revenus des exploitations en polyculture-élevage, produire
Publicité