Aller au contenu principal

Il y a quarante ans
Les agricultrices normandes prenaient les Champs d’assaut

Vendredi 25 avril 1980. Les agricultrices normandes prennent la route, direction Paris. Elles partent manifester, à l’appel des FDSEA et des CDJA pour le prix du lait. Dans l’Orne, 480 femmes ; dans le Calvados, 320 ; dans la Manche, 80 ; dans l’Eure, 50 et 90 en Seine-Maritime : un millier d’agricultrices normandes descendent les Champs-Élysées. Quarante ans plus tard, elles se souviennent.

Au sommaire de ce dossier

« On n’a pas envisagé de prendre les petites rues »
Dans l’Orne, Yvette Cruard, exploitante retraitée à Echauffour, ancienne présidente de la commission des agricultrices
« Il fallait que ce soit un peu spectaculaire pour nous faire entendre »
Marie-Thérèse Mahé, alors maraîchère et membre de la section des agricultrices de la Manche
« L’exploit c’est quand même d’avoir pu descendre les Champs-Élysées »
Marie-Paule Brohier Présidente de la section des agricultrices de la FDSEA du Calvados
Des années 1960 à 2020, le combat des agricultrices continue
Reconnaissance du travail, protection sociale, droit à la retraite, congés maternité : les avancées se comptent au fil des années.
Publicité