Aller au contenu principal

Savoir-faire
[EN IMAGES] La Normandie forme et œuvre pour le luxe

Une visite des établissements Thierry, entreprise de création textile, a eu lieu mardi 9 janvier 2024 à Ifs, à l’initiative de la Région Normandie. L’occasion d’observer le savoir-faire normand aux services des plus grandes marques de luxe. 

Hervé Morin, président de la Région Normandie, s’est rendu, mardi 9 janvier 2024, dans les locaux des établissements Thierry à Ifs. Depuis 1975, l’entreprise textile confectionne des vêtements pour le prêt-à-porter féminin de luxe. Elle a même créé sa propre école de couture en 2021 afin de former ses salariés de demain. Un savoir-faire local qui s’exporte à l’international. 

Lire aussi : [EN IMAGES] Du Canada à la Normandie, ils fabriquent du kombucha

Patrimoine vivant

C’est au rythme des machines à coudre qu’Amédi Nacer, dirigeant des établissements Thierry et « actionnaire unique », a présenté l’activité locale. Réceptionner les tissus, appliquer les patrons des clients, découper, assembler, coudre, finaliser, expédier, etc. « On ne vend que du savoir-faire », s’exclame-t-il avec fierté. Les deux sites implantés en Normandie et en Mayenne emploient 220 personnes au total (dont 140 sur le site d’Ifs). 

Ici, l’organisation se fait par ligne : une ligne pour la coupe, une pour l’assemblage et ainsi de suite. © LM

Depuis quelques années, le label « Entreprise du patrimoine vivant » a été attribué aux établissements. A leur actif, des clients essentiellement issus de la haute couture et du prêt-à-porter de luxe. Vestes emblématiques, accessoires en cuir, pièces hors-séries : « le luxe est en croissance. Nos perspectives sont exponentielles dans les cinq ans à venir », explique le dirigeant. 

Lire aussi : LINportant, dans le Calvados, est placé en redressement judiciaire

Former pour mieux recruter

Pour autant, malgré un secteur dynamique, à l’instar de l’agricole ou d’autres milieux professionnels, le patron peine à recruter. C’est pourquoi, au lendemain du Covid, en 2021, les établissements Thierry ont créé leur propre centre de formation à destination de jeunes sortant de BTS couture ou d’adultes en reconversion. 

Ils font également appel à de la main d’œuvre d’origine étrangère telle que des migrants qui ont un savoir de base en matière de couture. « Nous comptons une douzaine de nationalités différentes. Au Maroc, en Tunisie ou en Turquie, la couture est avant tout un métier d’hommes », reconnaît Amédi Nacer. 

Lire aussi : La filière du chanvre textile découvre la faucheuse automotrice Hyler FL 20 en Normandie

9 millions d'euros

Le chiffre d’affaires de l’entreprise s’élève à 9 millions d’euros en 2023. Les nouveaux locaux acquis à Ifs en 2008 et l’extension récente du site de 500 mont permis d’avoir des équipements ultra-modernes et attractifs. Si les marques de luxe sont décisionnaires et conservent pleinement l’aspect créatif, peut-être pourra-t-on espérer voir des tissus 100 % normands passer sous les machines à coudre Thierry dans les années à venir ? Les carnets de commandes sont bouclés jusqu’à fin juin 2024.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Le nouveau bureau de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) a été élu. Il est présidé par Yohann Barbe, producteur dans les Vosges.
Ludovic Blin et Benoit Gavelle, deux Normands dans le bureau de la FNPL
Depuis le 9 avril 2024, en succédant à Thierry Roquefeuil, Yohann Barbe devient le nouveau président de la FNPL (Fédération…
Publicité