Aller au contenu principal

Questions à Franck Lemarignier, président du Syndicat de race Blonde d'Aquitaine du Calvados
Blonde d'Aquitaine dans le Calvados : "Il y a encore beaucoup de grands concours prévus pour la race pour cette année 2024"

Le Syndicat départemental de Blondes d'Aquitaine s'est réuni en assemblée générale, jeudi 22 février, à Livarot. Au programme, visite de la fromagerie et point théorique sur l'ostéopathie.

Pourquoi avoir organisé la matinée de votre assemblée générale à la Fromagerie Graindorge de Livarot ?

Nous voulions changer d'air et surtout voir ce qui se fait chez nous, nous tenir informés des actualités du coin. L'après-midi, Cyrielle Corbier, de chez Littoral Normand, nous a fait une présentation théorique de l'ostéopathie en élevage.

Comment se porte le syndicat ?

Les finances sont bonnes et nous avons récupéré trois nouveaux adhérents l'an dernier. Ce qui nous fait 25 adhérents au total, une bonne évolution. Nous avons eu cette année un beau coup de pouce de la part du Crédit Mutuel, qui nous a offert quarante vestes et deux banderoles avec un logo amélioré, ça donne un coup de jeune. On les remercie.

Lire aussi : [LA BLONDE D'AQUITAINE] Au SIA 2024, une 8e participation du Gaec Lorin Bossuyt

Comment évolue l'effectif de Blondes d'Aquitaine dans le Calvados ?

Comme partout en France, il est en baisse. Il y a des départs à la retraite et des exploitations qui s'agrandissent. On compte 12 378 têtes en 2023 contre 13 315 en 2020. On a cependant un nombre de naissances qui augmente comparé à l'an dernier, soit 4 080 en 2023 et 3 867 en 2022.

Quels sont les enjeux de l'année, les grands évènements à noter ?

Que le syndicat soit représenté durant les évènements de l'année ! Nous avons bientôt de grandes rencontres : la Foire de Lisieux, samedi 6 et dimanche 7 avril ; le départemental à Vire, samedi 1er juin ; l'interrégional prévu à Forges-les-Eaux (76) samedi 1er et dimanche 2 juin - trois ou quatre de nos éleveurs devraient y assister ; Vachement Caen, dimanche 15 septembre.

Lire aussi : [EN VIDEO] Joseph Pousset dans l'Orne : « Une des clés de la réussite, c’est l’assolement »

Un mot sur la crise actuelle ?

On ne sait plus où on en est ! Il faut se faire entendre, il y a une concurrence déloyale inadmissible, un ras-le-bol administratif…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité