Aller au contenu principal

Concours
Olympiades des salariés agricoles : deux femmes au top

La 3e édition des Olympiades des salariés agricoles de Normandie a eu lieu samedi 23 mars 2024 au campus agricole Tracy-Vire, dans le Calvados. Plusieurs concurrents se sont affrontés, mais seuls trois d'entre eux sont repartis avec la distinction.

Après une première édition au lycée agricole Giel Don Bosco, dans l'Orne, et un second cru au lycée agricole de Coutances, dans la Manche, les olympiades des salariés agricoles de Normandie se sont déroulées, cette année, dans le Calvados. Le rendez-vous a eu lieu samedi 23 mars 2024 au campus agricole de Tracy-Vire.

Et malgré une météo capricieuse, une quinzaine de salariés agricoles sont venus se mesurer les uns aux autres, "dans une ambiance chaleureuse", confirment les organisateurs, en parallèle d'une porte ouverte organisée par l'établissement scolaire.

Lire aussi : Olympiades normandes : le rendez-vous est pris à Vire dans le Calvados

Polyvalence attendue

Pour ce troisième volet, l'association des salariés agricoles de Normandie (ASA Normandie) a jugé les concurrents sur plusieurs thématiques telles que la soudure, la manipulation bovine et la conduite de tracteurs, afin de montrer "la polyvalence de nos activités", avait expliqué Chloé Normand, animatrice de l'ASA Calvados, lors d'une conférence de presse tenue en février 2024.

"La météo pluvieuse nous a obligés à modifier nos parcours de conduite de tracteur et elle a fait changer d'avis la venue de certains concurrents, lesquels étaient moins nombreux que les années précédentes", explique Philippe Lecanu, président de l'ASA Calvados aux manettes de l'événement.

Lire aussi : Olympiades des salariés agricoles normands : édition 1

Un trio, dont deux femmes

Et les lauréats de cette édition sont : Jacques Leblanc, employé sur une exploitation à La Chapelle d'Andaine (61), sacré meilleur salarié ; Clara Seguin, apprenante à Vire, a été nommée meilleure femme ; Léa Boulligny a été désignée meilleure jeune. Elle est également étudiante au campus de Vire.

"Ils ont relevé le défi haut la main, aussi bien en pratique qu'en théorie. [...] Les femmes occupent une place en agriculture. Elles méritent donc d'avoir leur propre catégorie dans le classement", ajoute Philippe Lecanu.

Lire aussi : [LA TABLE RONDE] La féminisation en milieu agricole ? Peut mieux faire

Soudure

Pour l'épreuve de soudure, il s'agissait de réaliser un exercice sur une penture de barrière. Une épreuve notamment observée par Xavier Baudouin, responsable de l'exploitation agricole du lycée, dont certains élèves ont concouru (et exceller).

Manipulation bovine

Pour l'épreuve de manipulation bovine, en lien avec Innoval, six génisses ont été mobilisées. "Les concurrents devaient trier un lot de trois génisses sur six présentes, les rentrer dans un couloir de contention et simuler trois types d'injections tout en réalisant un licol buccal, un nœud anti-étranglement et simuler l'attache pour coucher un animal", rappelle Chloé Normand.

Lire aussi : Faciliter les recrutements et fidéliser les salariés

Conduite

Deux concours distincts de conduite de tracteurs, en lien avec la MSA, ont également eu lieu avec un tracteur attelé d'une remorque et un engin avec fourche.

Pour le second, "les concurrents devaient réaliser un parcours avec un ballon de basket en allant marquer un panier et de même avec un bidon. Le parcours était évidemment délimité avec des plots et nous avions ajouté des bastaings pour élever la difficulté", image Chloé Normand.

Une épreuve technique écrite a complété l'évaluation. Les olympiades ont été ouvertes à tou (te) s, à partir de 16 ans.

Lire aussi : Une nouvelle plateforme pour promouvoir les métiers agricoles

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Le nouveau bureau de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) a été élu. Il est présidé par Yohann Barbe, producteur dans les Vosges.
Ludovic Blin et Benoit Gavelle, deux Normands dans le bureau de la FNPL
Depuis le 9 avril 2024, en succédant à Thierry Roquefeuil, Yohann Barbe devient le nouveau président de la FNPL (Fédération…
Publicité