Aller au contenu principal

Challenge Bien manger en Normandie
Sans contenant, on mange (vraiment) bien en Normandie

À la Maison Familiale Rurale (MFR) d'Argentan a eu lieu mercredi 27 mars 2024, le challenge Bien manger en Normandie. L'épreuve a consisté à réunir des chefs de restauration scolaire avec des élèves, afin de proposer au jury, des desserts servis sans contenant.

Les chefs n'ont pas été décontenancés face au thème de l'épreuve Bien manger en Normandie du mercredi 27 mars à Argentan dans l'Orne : dessert sans contenant. Secondés par un élève de la MFR, les cuistots n'ont pas manqué d'inspiration pour sortir en deux heures et demie, un dessert facile à consommer sur le pouce. Le jury s'est prêté au jeu de déguster les mets à la main. Il était composé de professionnels de la restauration scolaire, d'un agriculteur, d'un représentant de la filière agroalimentaire AREA Normandie et de deux conseillers techniques en restauration de la Région.

Lire aussi : [EN IMAGES] Les légumes du Val de Saire sublimés par dix binômes

Des binômes dynamiques

Les chefs étaient secondés par des élèves en apprentissage à la MFR, tous très motivés à l'idée d'assister un professionnel. L'enjeu de ces binômes : la transmission. David Goupil, chef de la cantine du lycée Pablo Picasso à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen (76), a été très satisfait de son équipe formée avec Hélana Brunet. Cela permet de partager les techniques et compétences. "On a chacun su trouver nos marques, constate le cuisinier. On a bien réparti les tâches. C'est en partie ce qui a fait la réussite de notre binôme." En deux heures et demie, ils ont réalisé un dessert original composé d'un biscuit sablé et de couches superposées de crêpes et de pommes. Le chef n'était pas pour autant en terre inconnue, "c'est un dessert que j'ai créé à la maison, pour le plus grand bonheur de mes enfants." Sur une idée d'Hélana, ils ont nommé le dessert "Douceur croquante normande". Ils ont fini en troisième position. Le jury a trouvé le dessert travaillé et gourmand, mais la difficulté à le manger à la main lui a fait perdre des points.

Lire aussi : La Normandie dans l'assiette des élèves

Un agriculteur juré

Un jury était présent pour déguster et noter les créations de chacun. Parmi eux, un agriculteur, Florian Papin, éleveur de bovins viande et élu à la Chambre d'agriculture de l'Orne. "Je fais de la vente directe à la ferme, donc je suis assez sensible à la valorisation des produits", explique-t-il. Les candidats avaient à leur disposition des produits normands tels que des pommes locales, de la crème fraîche d'Isigny ou encore du miel du Manoir des abeilles. "On sent qu'il y a un effort de présentation et un bon travail de la part des élèves." La thématique du jour "dessert sans contenant" a pu paraître originale, mais tout à fait d'actualité en termes d'économies d'eau générées, ainsi qu'au niveau de la production de déchets.

Lire aussi : [EN IMAGES] Tous en rouge pour le Croq'Festival à Caen

Un duo gagnant

Un binôme sort gagnant de cette journée Bien manger en Normandie : Émilie Martineau, cheffe du restaurant scolaire du collège Georges Brassens à Ecouché-les-Vallées dans l'Orne, avec Ryan Blouet, élève à la MFR d'Argentan. Ils se sont imposés avec le sablé chouchou caramel qui a conquis les papilles du jury. C'est un sablé composé à 75 % de farine classique et 25 % de farine de pomme. Une prise de risque pour Émilie qui ne connaissait pas la farine de pomme, mais qui s'est avérée porter ses fruits. En plus du sablé, un coulis de caramel est inséré en son centre avec une compotée de pommes. "Ce concours, ça me permet de travailler avec un jeune et de lui transmettre mon savoir-faire en pâtisserie", se réjouit Émilie. Étant pâtissière de formation, tous les desserts servis quotidiennement aux 340 élèves de son établissement sont faits sur place.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Le nouveau bureau de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) a été élu. Il est présidé par Yohann Barbe, producteur dans les Vosges.
Ludovic Blin et Benoit Gavelle, deux Normands dans le bureau de la FNPL
Depuis le 9 avril 2024, en succédant à Thierry Roquefeuil, Yohann Barbe devient le nouveau président de la FNPL (Fédération…
Publicité