Aller au contenu principal

Les agriculteurs ne sont plus consultés
Entre RTE et la FDSEA, le courant ne passe plus

Grosse colère des dirigeants de la FDSEA estimant que l’agriculture est négligée dans l’étude sur la construction de la ligne 400 000 volts “EPR”.

Pascal Férey et Hervé Marie, “RTE doit tenir compte du monde agricole”.
Pascal Férey et Hervé Marie, “RTE doit tenir compte du monde agricole”.
© E.C.
Pas vraiments contents les responsables FDSEA. Noeud de la discorde : l’étude d’impact sur la 400 000 volts actuelle se fait attendre. Pour tout dire, vu de Paris par RTE, la FDSEA semble gêner un plan programmé d’avance. “Sous la ligne actuelle, il existe entre 50 à 60 exploitations, il serait logique qu’une étude soient effectuée pour mesurer les conditions de travail et déceler d’éventuels problèmes”. Autre source de discorde, “l’accord national sur les indemnisations des cultures ne peut nous satisfaire. La Manche possède de nombreuses particularités comme les cultures légumière ou cidricole, il est logique qu’un barème spécifique soit établi. Nous exigeons d’avoir connaissance des fuseaux probables le plus rapidement possible. Enfin, notre dernière inquiétude sur le dossier : comment vont être réparties les finances d’indemnisation ? Gestion départementale ou régionale ?”.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
VIDEO. L’opération recyclage de pneus est sur les rails
Depuis mardi 16 et jusqu’à lundi 29 mars, la FDSEA organise une collecte de pneus usagés. Grâce à l’aide financière et matérielle…
Le premier télesco de Camacuma livré en Basse-Normandie
Vendredi 19 mars 2021, Anthony Bayet, président de la Cuma des Salers, à Cricqueville-en-Auge (14), recevait le premier…
Publicité