Aller au contenu principal

Les agriculteurs ne sont plus consultés
Entre RTE et la FDSEA, le courant ne passe plus

Grosse colère des dirigeants de la FDSEA estimant que l’agriculture est négligée dans l’étude sur la construction de la ligne 400 000 volts “EPR”.

Pascal Férey et Hervé Marie, “RTE doit tenir compte du monde agricole”.
Pascal Férey et Hervé Marie, “RTE doit tenir compte du monde agricole”.
© E.C.
Pas vraiments contents les responsables FDSEA. Noeud de la discorde : l’étude d’impact sur la 400 000 volts actuelle se fait attendre. Pour tout dire, vu de Paris par RTE, la FDSEA semble gêner un plan programmé d’avance. “Sous la ligne actuelle, il existe entre 50 à 60 exploitations, il serait logique qu’une étude soient effectuée pour mesurer les conditions de travail et déceler d’éventuels problèmes”. Autre source de discorde, “l’accord national sur les indemnisations des cultures ne peut nous satisfaire. La Manche possède de nombreuses particularités comme les cultures légumière ou cidricole, il est logique qu’un barème spécifique soit établi. Nous exigeons d’avoir connaissance des fuseaux probables le plus rapidement possible. Enfin, notre dernière inquiétude sur le dossier : comment vont être réparties les finances d’indemnisation ? Gestion départementale ou régionale ?”.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité