Aller au contenu principal

FOUGERES - JUIN 2006

22 juin Amenés 309, dont 142 broutards et 19 amouillantes. En élevage, la commercialisation est plus calme avec une demande en léger repli pour le cheptel de qualité ordinaire, les vaches âgées ainsi que le bétail trop maigre. Les animaux de qualité, peu offerts, restent recherchés et normalement valorisés. En broutards, les transactions sont encore assez régulières avec une reconduction des prix pour les bons mâles. Le tri est par contre plus sensible en sujet de qualité ordinaire, on observe un léger fléchissement des prix. En amouillantes, le placement est régulier avec une bonne tenue des cours pour les jeunes vaches et les génisses de qualité de race à viande, proche sur terme ou suitées. (L.C.) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00 ; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00 ; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 680,00-765,00; convenables 765,00-865,00; Races à viande mâles supérieurs 865,00-930,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1050,00 ; meilleurs sans dents 1050,00-1300,00 ; Normands sans dents 750,00-1000,00 ; Croisés ordinaires en dents 1000,00-1250,00 ; meilleurs en dents 1250,00-1400,00 ; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 410,00-590,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 620,00-740,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 540,00-740,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 740,00-810,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 740,00-1100,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1150,00-1400,00. 15 juin Amenés 380, dont 175 broutards et 22 amouillantes. En élevage, si la vente reste régulière avec des tarifs sans grand changement en ce qui concerne le cheptel de qualité destiné à l’embouche, la demande est moins présente et plus sélective pour les animaux de conformation plus commune. Les vaches âgées ou trop maigres sont délaissées. En broutards, l’activité commerciale est encore assez régulière même si on constate un certain plafonnement des prix pour les bons mâles de race pure ou croisés. La vente reste suivie avec des tarifs reconduits pour les laitonnes convenables. En amouillantes, la demande demeure suivie pour les vaches suitées de races à viande. Les cours sont facilement reconduits. (L.C.) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00 ; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 680,00-765,00; convenables 765,00-865,00; Races à viande mâles supérieurs 865,00-930,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1050,00 ; meilleurs sans dents 1050,00-1300,00 ; Normands sans dents 750,00-1000,00 ; Croisés ordinaires en dents 1000,00-1250,00 ; meilleurs en dents 1250,00-1400,00 ; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-600,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 630,00-750,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-750,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-820,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 750,00-1100,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1150,00-1400,00. 8 juin Amenés 307, dont 112 broutards et 38 amouillantes. En élevage, les échanges sont encore assez réguliers avec une stabilisation des cours pour le cheptel de qualité destiné à l’embouche ou à l’élevage. En revanche, on note une vente plus lente et un plafonnement des prix pour les vaches âgées ainsi que pour le bétail trop maigre. En broutards, la demande reste soutenue avec une bonne tenue des cours dans l’ensemble des bons mâles de race pure ou croisés. Le placement est également régulier avec des tarifs reconduits pour les laitonnes convenables. En amouillantes, transactions régulières et tarifs stables pour les femelles de races à viande comme pour celles de races laitières (normandes et frisonnes) avec un bon potentiel de production. (L.C.) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00 ; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 680,00-765,00; convenables 765,00-865,00; Races à viande mâles supérieurs 865,00-930,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1050,00 ; meilleurs sans dents 1050,00-1300,00 ; Normands sans dents 750,00-1000,00 ; Croisés ordinaires en dents 1000,00-1250,00 ; meilleurs en dents 1250,00-1400,00 ; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-600,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 630,00-750,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-750,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-820,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 750,00-1100,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1150,00-1400,00. 1 juin Amenés 151, dont 128 broutards et 16 amouillantes. En élevage, la commercialisation est régulière avec des tarifs stables pour le cheptel de qualité et proche de la finition. La vente est plus sélective avec un plafonnement des cours dans la marchandise plus commune, âgée ou longue à finir. En broutards, l’activité commerciale est régulière avec un maintien des cours dans l’ensemble des mâles et des femelles En amouillantes, l’écoulement est régulier et les tarifs sont reconduits pour les femelles de races à viande comme pour celles de races laitières (normandes et frisonnes) avec un bon potentiel de production. (L.C.) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00 ; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 680,00-765,00; convenables 765,00-865,00; Races à viande mâles supérieurs 865,00-930,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1050,00 ; meilleurs sans dents 1050,00-1300,00 ; Normands sans dents 750,00-1000,00 ; Croisés ordinaires en dents 1000,00-1250,00 ; meilleurs en dents 1250,00-1400,00 ; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-600,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 630,00-750,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-750,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-820,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 750,00-1100,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1150,00-1400,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
Publicité