Aller au contenu principal
Font Size

Billet d'humeur
Garder raison

Le billet d'humeur de Pascal FEREY (président de la FRSEA de Basse-Normandie).

.
.
© TG

Dans la série des consultations lancées par les pouvoirs publics, le débat sur la place de l’animal dans la société est actuellement en cours et des réunions ont lieu dans toutes les régions. Nous avons intérêt à nouer le dialogue avec une société qui méconnaît de plus en plus la réalité de notre métier d’agriculteur. C’est d’ailleurs le grand mérite de ces rencontres : elles rassemblent des personnes et des organisations qui, souvent, s’ignorent quand elles ne se combattent pas. Il faut toutefois savoir raison garder. Nous, agriculteurs, sommes déjà contraints par la directive européenne sur le bien-être animal. La main tendue ne doit donc pas être une manière de faire cautionner n’importe quoi par les représentants de la profession. Il n’est pas question que ces réunions aboutissent à un diktat d’associations diverses et variées au détriment des activités agricoles, en particulier de l’élevage. Il n’est pas plus question de cautionner les mauvais traitements infligés aux animaux. Ils sont indignes de notre métier d’éleveur. Nous savons tous que, si l’économie est notre seule motivation, la bonne santé de nos animaux est le meilleur gage de leur “rentabilité”. A nous de faire comprendre que nous sommes sensibles à la condition animale et de prouver, une fois de plus, que nous sommes les premiers protecteurs animaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité