Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Glyphosate

S’ils n’ont pas de glyphosate dans leur urine, restait à savoir si la molécule est présente dans le blé qu’ils cultivent. Bertin , Geoffroy et Xavier, ont fait analyser leur blé par un laboratoire indépendant. Résultat au minima : 3000 fois inférieur à la limite maximale autorisée. DR
Glyphosate : rien dans les urines, rien dans le blé
llll La peur du glyphosate est irrationnelle, sans fondement scientifique. Nous en avons une preuve…
FDSEA 14 : ils « pissent » pour défendre la profession
Xavier Hay, Geoffroy de Lesquen et Bertin Georges se sont soumis au test du glyphosate. Les analyses révèlent…
« Je suis pharmacien de formation, j’ai donc une approche scientifique des dossiers et pas une approche politique », assume Bertrand Bouyx
Un député menacé de "glyphosatisation"
« L'agribashing, pour moi, c'est nominatif. Je figure sur une liste. J'ai reçu des menaces comme quoi on…
MEDIAS : la FRSEA de Normandie invite à saisir le CSA
Après la diffusion le 17 janvier d'un Envoyé Spécial exclusivement consacré au glyphosate, de nombreuses voix…
llll Glyphosate : Xavier Hay (FDSEA 14) et Antoine Bossuyt (JA 14) montent au front
« Il faut connaître la réalité d’une exploitation agricole dans le Calvados. J’ai 150 ha de blé, colza, lin…
« Si on supprime le glyphosate, je ressors la charrue »
La FDSEA et les JA ont invité les conseillers départementaux socialistes, jeudi 25 octobre, chez Geoffroy de…
Jérôme Nury sera vigilant sur le sujet car il faut tenir compte à la fois des attentes des consommateurs mais aussi des agriculteurs qui ne peuvent être concurrencés de manière déloyale pendant deux ans par les concurrents européens. DR
Jérôme Nury et le glyphosate : « attention à la concurrence déloyale »
Jérôme Nury, député de l’Orne, n'est pas proglyphosate mais reste très pragmatique sur le sujet. "Pourquoi…
«Interdire en France un produit qui sera autorisé partout en Europe ne protège les consommateurs de rien. Cela ne fait que pénaliser les agriculteurs français par rapport à leurs homologues européens : on s’autorise à acheter ce que l’on s’interdit de produire, c’est un comble.».
­­­L’interdiction du glyphosate ne protège les consommateurs de rien
llll Alors que le gouvernement a annoncé son intention de se prononcer contre le renouvellement de l’…
Publicité