Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Tourisme
Les vacances au bout du clic

La clientèle évolue. L´Association Départementale du Tourisme Rural suit les tendances. Internet, marketing et accueil sont désormais des facteurs clés pour les Gîtes de France et Bienvenue à la Ferme dans le Calvados.

L´Association du Tourisme Rural du Calvados a tenu son assemblée générale jeudi dernier à Bayeux. L´occasion de dresser le bilan de l´année 2005. La fréquentation a légèrement baissé l´an passé. Une situation attendue selon Vanina Charles-Alfred, directrice de l´association : "2004 a été une année exceptionnelle avec les cérémonies du soixantième anniversaire du débarquement. En 2005, nous revenons à la normale. Néanmoins, les résultats de 2003 sont dépassés. Plus de 9 000 semaines ont été louées. Nous nous adaptons à la demande des clients qui réservent de plus en plus tardivement. Nous constatons aussi le développement des mid-weeks, à savoir la location du lundi au vendredi".
Les résultats encouragent l´association dans sa démarche. Projet phare de 2006 : la rénovation du site internet. Les réservations des internautes augmentent chaque année un peu plus. Elles représentent un tiers des réservations globales. "Nous souhaitons étoffer notre site internet. Cela passe par des choix via la cartographie et de nouvelles entrées dans les bases de données" détaille la directrice. L´outil est particulièrement prisé par la clientèle étrangère. Cette dernière représente 77 % des personnes qui réservent un gîte sur internet. Au total, trois millions d´internautes ont visité le site depuis son ouverture en 1999.
Autre projet de l´association du tourisme rural du Calvados : le développement de nouveaux produits comme l´écogîte. "Nous souhaitons valoriser les qualités environnementales et sensibiliser les clients aux maîtrises des énergies et de l´eau. C´est une demande forte qui émane des clients potentiels". L´association envisage donc d´axer sa communication sur ce thème.

Le tourisme rural
et les agriculteurs
Les agriculteurs ne constituent plus que 20 % des membres de l´association du tourisme rural. Bon nombre d´entre eux adhérent à "Bienvenue à la ferme".
Les effectifs sont en hausse et atteignent 103 adhérents pour 126 formules d´accueil, en hébergement, loisirs, restauration ou produits fermiers. Outre le dépliant des produits à la ferme, "www.normandiealaferme.com" a enregistré 31 550 visites pour le seul département du Calvados. Au hit parade des visites, se trouvent les formules découvertes suivies de près par les formules d´hébergement.
Au cours de l´assemblée générale, Philippe Gay, directeur du comité départemental du tourisme, a évoqué la stratégie touristique départementale pour les prochaines années. "Il s´agit surtout de bon sens, mais une démarche marketing sur un future proche mérite d´être préparée" explique Philippe Gay.

Séduire la clientèle étrangère
Le comité départemental du tourisme a dégagé plusieurs axes : développer les séjours hors saison, fidéliser la clientèle étrangère (Belges, Anglais, Allemands et Hollandais) ou affirmer la position touristique du Calvados en Basse-Normandie. "Nous devons concentrer nos ressources sur les marchés prioritaires. Nous ne ciblerons pas la stricte proximité" souligne Philippe Gay. Ces choix impliquent de concevoir une offre thématisée et d´enrichir une base de données clients. Le but : instaurer un véritable dialogue avec les touristes. L´assemblée générale s´est conclue avec la projection du film du 50e anniversaire des gîtes de France. Histoire de rappeler que les agriculteurs sont à l´origine du tourisme rural.
V.M


Le tourisme rural dans le Calvados
- 902 adhérents à l´association (108 créations, 77 départs)
- 229 emplacements de campings
- 8373 lits
- 19,9 semaines en moyenne d´occupation par gîte
- 808660 consultations du site internet
- 9 millions d´euros de chiffre d´affaires direct
- 1 tiers de la clientèle est parisien
- Baisse de 36 % en nombre de contrats fermes de la clientèle anglaise. En cumul les Hollandais et les Belges constituent aujourd´hui la première clientèle étrangère.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ELISE HEBERT
« Si je n’essaie pas, je serai déçue »
Anxieuse, mais bosseuse, Élise Hébert, 22 ans, est salariée de l’entreprise de travaux agricoles Vandecandelaère, à Saint-Manvieu…
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité