Aller au contenu principal

Qui applique ses engagements du 17 juin ?

Lors de la table ronde, les opérateurs se sont engagés sur la revalorisation des prix de vente. La FRSEA propose un tableau comparatif.

En rouge : l'engagement du 17 juin n'est pas tenu, ou bien aucune information n'a été donnée à la FRSEA.

En vert : l'abattoir applique ses engagements sur la catégorie. Cas particulier : pour avoir transmis ses information, Socavia bénéficie de la couleur verte à titre exceptionnel.
En rouge : l'engagement du 17 juin n'est pas tenu, ou bien aucune information n'a été donnée à la FRSEA.

En vert : l'abattoir applique ses engagements sur la catégorie. Cas particulier : pour avoir transmis ses information, Socavia bénéficie de la couleur verte à titre exceptionnel.
© jr

Telle est la question à laquelle nous souhaitons répondre. La table-ronde sur la viande bovine a donné lieu à des engagements importants, notamment pour la revalorisation des prix de vente à raison de 5 centimes par kilo tout au long de 12 semaines pour atteindre une hausse cumulée de 60 centimes susceptible de couvrir les coûts de production des éleveurs.
Pour répondre à la question, nous avons mis au point le comparateur ci-contre. Sachant que la hausse doit concerner tous les animaux quels que soient leur sexe, leur race, leur destination (viande fraîche, transformation, export...), les établissements qui n'appliquent que partiellement la hausse sont réputés comme n'appliquant par leur engagement pris devant le ministre de l'agriculture. Le tableau ci-contre ne comporte pas de chiffre, seulement une indication de couleur : vert pour les abattoirs qui appliquent la hausse, rouge pour ceux qui ne l'appliquent pas complètement. Bien sûr, les indications de prix sur lesquelles cet indicateur est fondé doivent encore être vérifiées au paiement réel des animaux et moyennant un classement des carcasses constant.
Nous avons sollicité tous les abattoirs de la région. Seul Socavia (Beuvillers) a répondu à notre demande d'information. Cette attitude lui vaut de figurer en vert dans le tableau pour cette semaine. D'autres ont indiqué verbalement qu'ils appliqueraient les engagements du 17 juin, sans nous en donner les preuves écrites. Ils figurent en rouge.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité