Aller au contenu principal

Qui applique ses engagements du 17 juin ?

Lors de la table ronde, les opérateurs se sont engagés sur la revalorisation des prix de vente. La FRSEA propose un tableau comparatif.

En rouge : l'engagement du 17 juin n'est pas tenu, ou bien aucune information n'a été donnée à la FRSEA.

En vert : l'abattoir applique ses engagements sur la catégorie. Cas particulier : pour avoir transmis ses information, Socavia bénéficie de la couleur verte à titre exceptionnel.
En rouge : l'engagement du 17 juin n'est pas tenu, ou bien aucune information n'a été donnée à la FRSEA.

En vert : l'abattoir applique ses engagements sur la catégorie. Cas particulier : pour avoir transmis ses information, Socavia bénéficie de la couleur verte à titre exceptionnel.
© jr

Telle est la question à laquelle nous souhaitons répondre. La table-ronde sur la viande bovine a donné lieu à des engagements importants, notamment pour la revalorisation des prix de vente à raison de 5 centimes par kilo tout au long de 12 semaines pour atteindre une hausse cumulée de 60 centimes susceptible de couvrir les coûts de production des éleveurs.
Pour répondre à la question, nous avons mis au point le comparateur ci-contre. Sachant que la hausse doit concerner tous les animaux quels que soient leur sexe, leur race, leur destination (viande fraîche, transformation, export...), les établissements qui n'appliquent que partiellement la hausse sont réputés comme n'appliquant par leur engagement pris devant le ministre de l'agriculture. Le tableau ci-contre ne comporte pas de chiffre, seulement une indication de couleur : vert pour les abattoirs qui appliquent la hausse, rouge pour ceux qui ne l'appliquent pas complètement. Bien sûr, les indications de prix sur lesquelles cet indicateur est fondé doivent encore être vérifiées au paiement réel des animaux et moyennant un classement des carcasses constant.
Nous avons sollicité tous les abattoirs de la région. Seul Socavia (Beuvillers) a répondu à notre demande d'information. Cette attitude lui vaut de figurer en vert dans le tableau pour cette semaine. D'autres ont indiqué verbalement qu'ils appliqueraient les engagements du 17 juin, sans nous en donner les preuves écrites. Ils figurent en rouge.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

circulation engins agricoles
Il manque 50 cm pour la circulation des engins agricoles
La circulation des tracteurs et autres engins agricoles en zones périurbaines ou en cœur de bourg devient de plus en plus…
Aurélie Cauchard au Meilleur pâtissier
Aurélie Cauchard sélectionnée au Meilleur pâtissier
Agricultrice à Savigny (centre Manche), Aurélie Cauchard est montée à Paris pour tenter une nouvelle aventure. Elle sera dès ce…
Éric Hatteville, Philippe Marie et Ludovic Blin, respectivement responsables lait pour les FDSEA 61, 14 et 50/région.
« La situation des producteurs de lait est alarmante »
La FRSEA de Normandie a convié la presse, lundi 20 septembre 2021, dans l’exploitation de Thomas Pelletier et Philippe Marie,…
Visite Xavier Bertrand - 61
Xavier Bertrand prend les agriculteurs aux tripes
Le président des Hauts-de-France a rencontré une poignée d’agriculteurs samedi 9 octobre 2021 à la foire Saint-Denis à Montilly-…
SUCRERIE CAGNY - BETTERAVES
Projet de sucrerie dans le Calvados : un dossier refermé mais toujours en veille
Le projet d’étude d’une nouvelle sucrerie dans le Calvados, pour faire suite à la fermeture de Cagny, est refermé. Les…
SOJA MOISSON
Le soja se moissonne sous un soleil d’octobre pas si chaud
Dans la plaine de Caen, à Creully-sur-Seulles, Virginie Sartorio a moissonné sa parcelle de soja, lundi 11 octobre 2021. L’…
Publicité