Aller au contenu principal

Qui applique ses engagements du 17 juin ?

Lors de la table ronde, les opérateurs se sont engagés sur la revalorisation des prix de vente. La FRSEA propose un tableau comparatif.

En rouge : l'engagement du 17 juin n'est pas tenu, ou bien aucune information n'a été donnée à la FRSEA.

En vert : l'abattoir applique ses engagements sur la catégorie. Cas particulier : pour avoir transmis ses information, Socavia bénéficie de la couleur verte à titre exceptionnel.
En rouge : l'engagement du 17 juin n'est pas tenu, ou bien aucune information n'a été donnée à la FRSEA.

En vert : l'abattoir applique ses engagements sur la catégorie. Cas particulier : pour avoir transmis ses information, Socavia bénéficie de la couleur verte à titre exceptionnel.
© jr

Telle est la question à laquelle nous souhaitons répondre. La table-ronde sur la viande bovine a donné lieu à des engagements importants, notamment pour la revalorisation des prix de vente à raison de 5 centimes par kilo tout au long de 12 semaines pour atteindre une hausse cumulée de 60 centimes susceptible de couvrir les coûts de production des éleveurs.
Pour répondre à la question, nous avons mis au point le comparateur ci-contre. Sachant que la hausse doit concerner tous les animaux quels que soient leur sexe, leur race, leur destination (viande fraîche, transformation, export...), les établissements qui n'appliquent que partiellement la hausse sont réputés comme n'appliquant par leur engagement pris devant le ministre de l'agriculture. Le tableau ci-contre ne comporte pas de chiffre, seulement une indication de couleur : vert pour les abattoirs qui appliquent la hausse, rouge pour ceux qui ne l'appliquent pas complètement. Bien sûr, les indications de prix sur lesquelles cet indicateur est fondé doivent encore être vérifiées au paiement réel des animaux et moyennant un classement des carcasses constant.
Nous avons sollicité tous les abattoirs de la région. Seul Socavia (Beuvillers) a répondu à notre demande d'information. Cette attitude lui vaut de figurer en vert dans le tableau pour cette semaine. D'autres ont indiqué verbalement qu'ils appliqueraient les engagements du 17 juin, sans nous en donner les preuves écrites. Ils figurent en rouge.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité