Aller au contenu principal

SOURDEVAL - JUILLET 2007

Mardi 31 juillet Effectif total : 263 animaux dont 135 veaux, 128 ovins. Veaux : Ambiance commerciale calme, nombreux visiteurs sur le marché aux veaux. Présentation de qualité en veaux croisés charolais et limousins à des cours bien maintenus. Légère moins value en frisons. Ovins : apport de qualité en béliers de reproduction. Porcelets : cours habituels. Veaux d’élevage : frisons mâles bons 160, 168, sup 175 à 183. Races normandes femelles bonnes 198 à 206 e. Mâles bien conformés 274 à 282 e, choisis de première qualité 290-313, sujets racés ou d’avenir extra sup 328 à 335. Croisés charolais mâles moyens 381 à 396, bien conformés 419 à 442, Supérieurs 457, 1 exception 473, femelles ordinaires 381 à 396, bonnes : 412-427 e. Croisés limousins mâles ordinaires 366, 381, bons 412-427, sup 442 à 457, 1 exception 488, femelles ordinaires 351, 366, bonnes 381, très bonnes 396 à 412 e. Bleus Belges mâle 1 bon sujet 457, souris mâle bon 442 e Veaux d’engraissement : tout venant 96 à 107 à 130, petits frisons 130 à 152, bons 160 à 168, supérieurs : 175, 183, mâles normands moyens 206 à 230, convenables 236 à 250, supérieurs 260 à 274 e. Ovins : brebis de réforme ordinaire 38 à 46, bonnes 53, sup 61, moutons de boucherie 76, 84, lourds 87, 91 suivant poids et qualité, soit le kg net de viande de 4,40 à 4,80 e. Béliers de garde 107 à 122, 1 extra présenté à 137. Mardi 24 juillet Effectif total : 300 animaux dont 131 veaux, 144 ovins, 25 porcelets. Veaux : Bonne activité commerciale à des cours soutenus en toutes catégories. Présentation de sujets de qualité. Ovins : prix difficilement maintenus, transactions discutées. Porcelets : cours habituels. Veaux d’élevage : frisons mâles 137, 152, bons 175, 183, 1 exception à 198. Races normandes femelles bonnes 191 à 206, sup 213-229 e. Mâles bien conformés 274 à 282 e, choisis de première qualité 290-305 à 320, sujets racés ou d’avenir extra sup 328 à 335 quelques uns. Croisés charolais mâles moyens 381 à 404, bien conformés 419 à 442, Supérieurs 457, femelles ordinaires 381 à 396, bonnes : 412-427 e. Croisés limousins mâles ordinaires 366, 381, bons 396 - 412, sup 427, femelles ordinaires 351, 366, très bonnes 404 à 412 e. Bleus Belges mâle 1 extra 534, Femelles bonnes 381 à 396 e Veaux d’engraissement : tout venant 96 à 107 à 122, petits frisons 137 à 152, bons 160 à 175, supérieurs : 183, 191, mâles normands moyens 206 à 229, convenables 236 à 250, supérieurs 260 à 274 e. Ovins : brebis de réforme ordinaire 38 à 46, bonnes 53, sup 61, moutons de boucherie 76, 84, lourds 87, 91 suivant poids et qualité, soit le kg net de viande de 4,40 à 4,80 e. Béliers de garde 104 à 122. Porcelets : 40-45 kgs ventes à 77 à 83 suivant poids Mardi 3 juillet Effectif total : 232 animaux dont 148 veaux, 84 ovins. Veaux : ambiance habituelle à des cours reconduits en toutes catégories. Approvisionnement moyen et vente complète. Ovins : cours reportés, présentation de plusieurs béliers. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 137, 152, bons 168, 183, sup 191 à 198. Races normandes femelles bonnes 198 à 206, sup 221 e. Mâles normands bien conformés 267 à 282 e, choisis de première qualité 290 à 305, sujets racés ou d’avenir 1 exceptionnel 320 e. Croisés charolais mâles moyens 366 à 389, bien conformés 396, 412, 427, femelles ordinaires 366 à 381, bonnes : 396 à 412, 1 charolaise race pure sup à 457 e. Croisés limousins mâles moyens 335, 351, bons 366 - 381, sup 396 à 412, femelles ordinaires 305, 335, bonnes 351 à 373 e. Taupes mâles et femelles 274, 290 et 305 e Bleus belges mâles ordinaires 427, bons 442 à 457, 1 sup extra 488, femelles bonnes 396 à 412, 1 sup à 442, souris moy 366 à 381. Veaux d’engraissement : tout venant 91 à 107 à 122, petits frisons 137 à 152, bons 160 à 175, supérieurs : 183 - 191, mâles normands moyens 183 à 221, convenables 236 à 252, supérieurs 259 à 267 e. Ovins : brebis de réforme ordinaire 38 à 46, bonnes 53 à 61, sup 69, béliers présentés à 107 et 122, moutons de boucherie 76, 84, lourds 88, 91, 94 suivant poids et qualité, soit le kg net de viande de 4,40 à 4,50 et en petits extra 5 à 5,30 e.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité