Aller au contenu principal

SOURDEVAL - NOVEMBRE 2006

Mardi 28 novembre Effectif total : 319 animaux dont 191 veaux, 99 ovins, 25 porcelets et 4 bovins. Veaux : marché animé, bonne demande dans toutes les catégories présentées à des cours soutenus. Ovins : cours stables, bonne vente en sujets de boucherie. Porcelets : prix habituels. Veaux d’élevage : femelles frisonnes moyennes 107 à 122 et 130, mâles moyens 160 à 175, convenables 183, 191, sup 198 à 206, races normandes femelles 229, convenables 244 à 259, supérieures 274, mâles normands moyens 290 à 305, choisis de première qualité 343 à 358 e. Croisés charolais mâles moyens 396, 412, bien conformés 427 à 442 e, supérieurs 457 à 488, 1 exceptionnel extra 534, Femelles moyennes 381 à 396, bonnes 412 à 427. Croisés limousins mâles ordinaires 366 à 381, bons 396 à 412, souris mâles 366 à 381, femelles moyennes 351 à 366, bonnes 381 à 396, 1 extra sup 442. Bleus belges mâles bons 427 à 442, supérieures 457, 1 extra à 503, femelles convenables 396 à 412, convenables 427, 1 extra sup 503. Veaux d’engraissement : tout venant 130 à 168 e, petits frisons 145 à 168, bons 175 à 191 e, supérieurs 198 à 206 e, mâles normands moyens 236 à 252 e, convenables 259 à 267 e, supérieurs 274 à 290. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 61 e, jeunes gerces et agneaux de boucherie 76, 84 et 90, extra 91, 95 et 99 le kilo net de viande suivant qualité 4,57 à 4,88 e, béliers 99 à 107. Porcelets : 35/38 kg 80 à 82, 40 kg 82 à 84. 4 bovins présentés. Mardi 21 novembre Effectif total : 278 animaux dont 178 veaux, 83 ovins et 17 porcelets. Veaux : marché dynamique avec bonne demande en toutes catégories et plus value de 10 à 15 euros suivant qualité. Ovins : cours maintenus et meilleure demande en moutons de boucherie. Veaux d’élevage : femelles frisonnes moyennes 107 à 122 et 130, mâles moyens 152 à 168, convenables 175, 191, sup 198 à 206, races normandes femelles 229, convenables 244, sup 259 à 274, mâles normands moyenne 290 à 305, choisis de première qualité 343 à 358 e. Croisés charolais mâles moyens 396, 412, bien conformés 427 à 442 e, supérieurs 457 à 488, 1 extra 534, Femelles moyennes 396, bonnes 412 à 427, supérieurs 442, souris mâles 404 à 412, taupes mâles 358, 366 et 381. Bleus belges mâles bien conformés 442 à 457, supérieurs 488, femelles convenables 396 à 427. Veaux d’engraissement : tout venant 130 à 168 e, petits frisons 152 à 168, bons 175 à 191 e, supérieurs 198 à 206 e, mâles normands moyens 226 à 252 e, convenables 259 à 274 e, supérieurs 282 à 295. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 61 e, jeunes gerces et agneaux de boucherie 76, 84 et 90, extra 91 et 99 le kilo net de viande suivant qualité 4,57 à 4,88 e, béliers 99 à 107. Porcelets : 35/38 kg 80 à 82. Mardi 14 novembre Effectif total : 209 animaux dont 169 veaux, 40 ovins. Veaux : petit marché moins approvisionné en raison de la foire St Martin. Commerce stable à des prix reconduits en toutes catégories. Veaux d’élevage : femelles frisonnes moyennes 107 à 122, mâles moyens 152 à 168, convenables 175, 191 jusqu’à 198, races normandes femelles 229, convenables 244, mâles bien conformés 290, choisis de première qualité 305 à 320, sujets racés ou d’avenir 351 et 358 e. Croisés charolais mâles moyens 396, bien conformés 412 à 427 e, Femelles ordinaires 381 à 396, une supérieure 457. Bleus belges mâles : 442, 450, 2 sujets supérieurs à 488. Veaux d’engraissement : tout venant 130 à 152 e, petits frisons 145 à 152, bons 160 à 175 e, supérieurs 191 à 198 e, mâles normands moyens 221 à 252 e, convenables 259 à 274 e, supérieurs 282 à 290. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 61 e, gerces de reproduction et boucherie 91, 99 à 107 soit le kg net 4,27 à 4,57 e, Agneaux de boucherie 76 à 84 et 91, extra 99 suivant qualité le kg net 4,57 à 4,88. Mardi 7 novembre Effectif total : 264 animaux dont 173 veaux, 87 ovins, 4 porcelets. Veaux : marché actif avec plus value de 10 à 15 euros en toutes catégories. Ovins : cours maintenus avec bonne demande en sujets de boucherie. Veaux d’élevage : femelles frisonnes 130 à 137, mâles moyennes 152 à 168, convenables 175, 191 jusqu’à 198, races normandes femelles 229, convenables 244 à 259, supérieures 274, mâles bien conformés normands 305 à 320, choisis de première qualité 328 à 343, sujets racés ou d’avenir 351 et 358. Un extra 381 e. Croisés charolais mâles moyens 396, 412, bien conformés 419 à 434 e, Supérieurs 442 à 457, Femelles moyennes 381 à 396, convenables 412 à 427, supérieures 457. Croisés limousins mâles convenables 366 à 381, très bons 412, femelles moyennes 343 à 351, bonnes 366 à 381. Souris mâles 427. Veaux d’engraissement : tout venant 130 à 152 e, petits frisons 145 à 152, bons 160 à 175 e, supérieurs 191 à 198 e, mâles normands moyens 235 à 259 e, convenables 267 à 282 e, supérieurs 290 à 305. Ovins : brebis de réforme ordinaires 38 à 46 e, bonnes 53 à 61 e, supérieures 76 e, gerces de reproduction et boucherie 91, 99 à 107 soit le kg net 4,27 à 4,57 e, Agneaux de boucherie et jeunes gerces 76 à 84 et 91, extra 99 suivant qualité 4,57 à 4,88, béliers de reproduction moyenne 91, bons 99 à 107. Porcelets : 35 kg 80 à 82 e.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Eleveur laitier à bout de souffle : il s'en est sorti et il témoigne
Marcel, 35 ans, s’est installé en Gaec en 2009, dans le bocage ornais. Entre les investissements, l’installation d’une troisième…
panneaux solaires
Soleil 14, ou le cadastre solaire pour tomber dans le bon panneau
Soleil 14 est portée par le Syndicat départemental d’énergies du Calvados et les 16 intercommunalités du département. La…
Filière bovine - CONTRACTUALISATION
Contractualisation obligatoire des bovins : explications avec la FNB
Entre perte de liberté et visibilité sur trois ans, la contractualisation - obligatoire le 1er janvier 2022 - entre les éleveurs…
500 ch en bord de mer
Vincent Michel, ferme de la Saline dans le Calvados, a commandé avant l’été, le Fendt Vario 1050. Il est arrivé dans la cour de…
RENCONTRE FILIERE PORCINE FRSEA NORMANDIE
La production porcine à l’heure de la loi Egalim 2
Egalim 2, fin de la castration, crise du porc… les sujets n’ont pas manqué pour animer la réunion organisée par la FRSEA de…
Littoral Normand Déleg Génisses
Déleg Génisses : un service à la hauteur des attentes et en devenir
Un peu plus d’un an après son lancement par Littoral Normand, retour bilanciel sur Déleg Génisses, un service de délégation d’…
Publicité