Aller au contenu principal

Apprentissage
[EN IMAGES] Meilleur apprenti boucher : Lucas et Florian iront à Arras

La finale régionale du concours du meilleur apprenti boucher de Normandie s'est tenue lundi 25 mars 2024 au Cifac de Caen. Un événement récompensant les couteaux les plus aiguisés : des jeunes de talent, passionnés et investis pour le milieu professionnel qu'ils ont choisi de défendre.

Ils sont à la boucherie normande, ce que l'onglet est à la viande bovine : des morceaux de choix. Florian, Lilian, Lucas, Maël et Nolan ont offert le meilleur d'eux-mêmes, lundi 25 mars dans l'enceinte du Cifac de Caen. Ces cinq jeunes hommes ont concouru lors de la finale régionale du meilleur apprenti boucher de Normandie.

Déjà considérés comme la crème de la crème de leur département, tous de niveau 2e année de CAP boucherie, ils se sont affrontés pour le premier et le second titre, lesquels leur permettent de se qualifier pour défendre la région lors de la finale nationale organisée par la Confédération française des bouchers et charcutier traiteur (CFBCT). Elle aura lieu les 26 et 27 mai 2024 à Arras (Pas-de-Calais).

Lire aussi : Maël, meilleur apprenti boucher de la Manche

L'or pour le 76

Sébastien Ruffier, boucher meilleur ouvrier de France, également secrétaire de la Fédération régionale, a eu la lourde tâche, mais non moins exaltante, de présider le jury du jour. Il a annoncé le classement à l'auditoire impatient. Lucas Pieplu, 16 ans, apprenti à la boucherie Hélie à Saint-Étienne-du-Rouvray en Seine-Maritime, s'est hissé à la première place du classement pour le plus grand plaisir de sa maman et de son maître d'apprentissage, Daniel Lesale.

Il est suivi de Florian Petit, étudiant au Cifac de Caen, fier d'être arrivé dans les deux premiers. Les deux adolescents auront donc l'honneur de partir pour Arras en mai prochain afin de participer au concours de meilleur apprenti boucher de France.

Lire aussi : [LE PORTRAIT] Yann Le Gall : "J'apprécie la finesse du métier"

Une 3e place importante

Au pied du podium, on retrouve Maël Grandguillotte. Le cherbourgeois de 16 ans, aujourd'hui apprenti à la boucherie de Brécourt à Equeurdreville-Hainneville dans la Manche, s'est classé troisième.

Une place intéressante d'après Sébastien Ruffier qui rappelle : "cela arrive qu'il y ait des désistements. Il y a quelques années, mon fils avait participé au meilleur apprenti de France comme ça."

L'Eure & l'Orne

Finalement ce sont Lilian Ruault, apprenti à la boucherie Gaudry à Grand Bourgtheroulde dans l'Eure, et Nolan Touzot, apprenti à la boucherie Rouvrais à La Ferté-Fresnel dans l'Orne, qui se classent 4e ex aequo.

Chantal Coutances, coprésidente avec François Lemarinier, de l'Union des artisans bouchers, bouchers-charcutiers et traiteurs du Calvados, a tenu à saluer l'investissement des jeunes dans ce concours. "La Normandie sera bien représentée à Paris, s'est-elle félicitée. Aucun d'entre vous n'a démérité. Vous pouvez en tirer satisfaction."

Lire aussi : [LE TRIO] Boucherie : pas de podium pour les Normands, mais un travail conséquent salué

Métier d'avenir

Et les professionnels de marteler l'importance de s'engager dans cette voie. "Quoi qu'on en dise, c'est un métier qui résiste face aux détracteurs de la viande. Le consommateur ne dit pas 'je vais acheter de la viande', mais 'je vais chez mon boucher'. L'artisan a une place privilégiée", atteste Chantal Coutances.

Lire aussi : Médaillé, Quentin Dauplet tranche la viande avec passion dans l'Eure

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Le nouveau bureau de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) a été élu. Il est présidé par Yohann Barbe, producteur dans les Vosges.
Ludovic Blin et Benoit Gavelle, deux Normands dans le bureau de la FNPL
Depuis le 9 avril 2024, en succédant à Thierry Roquefeuil, Yohann Barbe devient le nouveau président de la FNPL (Fédération…
Publicité