Aller au contenu principal
Font Size

FOUGERES - AVRIL 2006

20 avril Amenés 320 dont 102 broutards et 22 amouillantes. En élevage, on observe une assez bonne activité commerciale avec la présence de nombreux acheteurs intéressés par du bétail maigre. Les transactions sont fluides même si on n’observe pas de grandes variations sur les tarifs pratiqués. Les bonnes femelles charolaises avec du gabarit et proche de la finition restent recherchées mais on note également une bonne valorisation pour les allaitantes ordinaires et les laitières destinées à la mise à l’herbe. En broutards, les échanges sont fluides avec une demande suivie et une bonne tenue des cours pour les mâles de qualité. Les tarifs sont stables dans les femelles. En amouillantes, les transactions sont assez régulières avec des tarifs facilement maintenus pour les animaux proches du terme. (L.C.) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 850,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 800,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 665,00-765,00; convenables 765,00-865,00; Races à viande mâles supérieurs 865,00-915,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1050,00; meilleurs sans dents 1050,00-1300,00; Normands sans dents 750,00-1000,00 ; Croisés ordinaires en dents 1000,00-1250,00 ; meilleurs en dents 1250,00-1400,00; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-600,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 630,00-750,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-750,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-820,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 750,00-1100,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1100,00-1400,00. 13 avril Amenés 510 dont 231 broutards et 30 amouillantes. En élevage, l’offre est plus étoffée mais elle correspond sensiblement aux besoins assez soutenus des acheteurs présents. On note une valorisation régulière pour toutes les bonnes femelles charolaises avec du gabarit et proche de la finition. La vente est plus facile pour les allaitantes ordinaires et les laitières destinées à la mise à l’herbe. En broutards, on observe une demande assez soutenue et une bonne tenue des cours pour les mâles de qualité. La vente est normale sans plus dans les femelles. En amouillantes, les jeunes vaches de qualité de race à viande et proche du terme ou suitées, bénéficient d’une demande suivie et des cours soutenus. On note une sensible reconduction des prix dans le reste des marchandises (races laitières et allaitantes). (L.C.) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 850,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 800,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 665,00-765,00; convenables 765,00-865,00; Races à viande mâles supérieurs 865,00-915,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1000,00; meilleurs sans dents 1000,00-1250,00; Normands sans dents 750,00-950,00 ; Croisés ordinaires en dents 950,00-1250,00 ; meilleurs en dents 1250,00-1400,00; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-600,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 600,00-730,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-730,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 730,00-820,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 750,00-1080,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1080,00-1350,00. 6 avril Amenés 445 dont 210 broutards et 21 amouillantes.
En élevage, la présentation est régulière et correspond sensiblement aux besoins des acheteurs présents. On observe une assez bonne valorisation pour toutes les bonnes femelles charolaises avec du gabarit et proche de la finition. La vente est normale sans plus pour les allaitantes plus ordinaires et les laitières destinées à la mise à l’herbe avec des acheteurs plus prudents face aux tarifs relativement élevés pratiqués dans ce secteur. En broutards, les échanges demeurent fluides avec une bonne tenue des cours dans l’ensemble des mâles de qualité ainsi que pour les meilleures laitonnes. En amouillantes, les échanges sont assez réguliers avec des tarifs reconduits dans les femelles de race à viande ainsi que pour les laitières ayant dse bonnes aptitudes laitières. (L.C.) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 850,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 800,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 665,00-765,00; convenables 765,00-865,00; Races à viande mâles supérieurs 865,00-915,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1000,00; meilleurs sans dents 1000,00-1250,00; Normands sans dents 750,00-950,00 ; Croisés ordinaires en dents 950,00-1250,00 ; meilleurs en dents 1250,00-1400,00; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-600,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 600,00-730,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-730,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 730,00-820,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 750,00-1080,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1080,00-1350,00. 30 mars Amenés 428 dont 200 broutards et 24 amouillantes.
En élevage, les transactions demeurent régulières avec des atarifs maintenus sans difficulté pour le cheptel de qualité destiné à l’herbage ou à l’embouche. La vente est moins active dans la marchandise de qualité ordianire et âgée. En broutards, les transactions demeurent fluides avec une bonne tenue des cours dans l’ensemble des mâles de qualité ainsi que pour les meilleures laitonnes. En amouillantes, lee échanges sont assez calmes dans les femelles laitières(fin de campagne). (L.C.) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 850,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 800,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 650,00-750,00; convenables 750,00-850,00; Races à viande mâles supérieurs 850,00-900,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1000,00; meilleurs sans dents 1000,00-1250,00; Normands sans dents 750,00-950,00; Croisés ordinaires en dents 950,00-1250,00 ; meilleurs en dents 1250,00-1400,00; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-600,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 600,00-730,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-730,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 730,00-820,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 750,00-1080,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1080,00-1350,00.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité